Avez-vous déjà remarqué que socialement, nous avons tendance à utiliser l’expression « C’est le destin ! » lorsqu’une circonstance ou une rencontre plaisante croise notre chemin et, à l’inverse, « C’est le karma » lorsqu’il s’agit d’une circonstance déplaisante ? 

Et si certaines de ces rencontres déplaisantes faisaient également partie de notre destin, et donc, de notre contrat d’âme ? (mission de vie)

C’est d’ailleurs ce que les médiums, les expérienceurs et les mystiques nous rapportent. Qu’avant notre incarnation, il y a des âmes « amies » qui ont comme rôle (contrat) de nous donner du « fil à retordre » pour nous aider à évoluer en nous confrontant à diverses difficultés qui vont nous permettre de développer certaines vertus, connaissances ou compétences.

Ce qui signifie qu’au-delà du rôle désagréable qu’ils peuvent jouer avec nous sur Terre, la relation peut être tout autre et parfois même amicale de… « l’autre côté ». 

Ce texte que j’ai vu passer sur le web illustre si merveilleusement ce concept que je souhaitais vous le partager : 

« Les âmes s’assirent autour de la table ronde pour choisir leur prochaine leçon à apprendre. Se leva une âme forte et courageuse : “Je vais sur terre pour apprendre à pardonner.”

Les autres âmes dirent, effrayées : “mais c’est l’une des leçons les plus difficiles, tu ne peux pas l’apprendre en une seule vie… Tu vas souffrir… On va s’inquiéter pour toi, mais… Tu peux le faire, on va t’aider…”

Une des âmes dit : “Je suis prête à t’accompagner sur terre pour t’aider. Je serai ton mari, dans notre vie familiale, il y aura beaucoup de problèmes à cause de moi, et tu apprendras à me pardonner.”

Une autre âme soupira : “Je peux devenir un de tes parents, je vais te faire vivre une enfance difficile, et ensuite tu me suivras dans tout ce que tu vas faire, et tu apprendras à me pardonner.”

Et la troisième âme a dit : “Et je serai l’un de tes supérieurs, je te traiterai mal, injustement, pour que tu apprennes le sens du pardon.”

D’autres âmes décidèrent de la rencontrer à d’autres périodes de sa vie, pour réviser la leçon… chaque âme choisit sa leçon à apprendre, prépara un plan de vie, et chacune descendit sur terre pour remplir son contrat d’âme. »

(Auteur inconnu) 

Un de mes enseignants disait souvent qu’à un niveau plus élevé, sur le plan de l’âme, il n’y a rien à pardonner. Il n’y a que de la gratitude envers l’autre d’avoir joué son rôle d’adversaire (et non pas ennemi), pour nous aider à évoluer. 

Et donc les questions se posent :

« Si nous considérons une personne dans notre vie qui nous “cause des problèmes” comme un “enseignant”, qu’est-ce que cela implique dans notre façon de la considérer et de communiquer avec elle ? »

« Et… que puis-je apprendre de cette relation ? »

M’affirmer ? Mettre mes limites ? Apprendre à ne pas juger ? Apprendre à pardonner ? Apprendre à ne pas me laisser affecter par l’énergie négative de l’autre ?

Et vous, avez-vous vécu, ou vivez-vous présentement une situation difficile qui vous fait évoluer ? Si oui, qu’apprenez-vous de cette relation ? 

Voici des questions utiles à se poser, pour toute personne sincèrement engagée sur une chemin d'évolution intérieure... 

Jean-Charles Chabot

Jean-Charles Chabot

Président-fondateur de l’Institut international d’hypnose spirituelle ainsi que de Hypnodio.com, Jean-Charles est habité d'une passion profonde : faciliter, à l'aide de l'hypnose, des expériences spirituelles porteuses de transformations positives et durables. Il collabore également avec divers intervenants experts pour mettre sur pieds des formations ayant comme but commun l'évolution de l'être vers davantage de sagesse et de mieux-être intérieur.

Lire aussi

Pourquoi rejoindre notre communauté ?

Abonnez-vous à nos communications et ...

Soyez les premiers informés de nos prochaines dates de formation et de nos nouveautés.

Recevez des contenus de qualité sur la spiritualité et l’hypnose.

Recevez aussi immédiatement un accès gratuit au documentaire Flipside : Un guide sur l’après-vie

Informations générales