NOM DU PRODUIT

Nature du produit

Crédibilité de l'IIHS en lien avec le produit (ce bloc est à utiliser sur landing page sans navigation seulement)


Promesse du produit

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Sujet du video DE PRÉSENTATION DU PRODUIT

  • Énumérer les points principaux du vidéo
  • ...
  • ...

L'expert : NOM

Présentation et crédibilisation de l'expert en lien avec la promesse.

adresser le problème

Décrire le problème vécu par la personne qui a besoin de ce produit, lui faire comprendre pourquoi on comprend ce qu'elle vit.

  • Énumérer les problèmes
  • ...
  • ...

transformation désirée

Décrire ce à quoi la personne aspire:

  •  Énumération des désirs
  • ...
  • ...
  • ...

Positionnement du produit

Courte présentation du produit qui répond aux désirs énumérés juste avant.

La solution

Comment atteindre ses désirs de transformation du point de vue psychologique/spirituelle.

Description simple du produit

Le produit qui changera votre vie...

Les bénéfices

En utilisant la solution, bénéficiez de :

  • Bénéfice 1
  • Bénéfice 2
  • ...

Piliers (sur quoi se base la solution)

Pilier #1

Description du pilier

Pilier #2

Description du pilier

Pilier #3

Description du pilier

Pilier #4

Description du pilier

Description détaillée du produit

Le produit se présente sous la forme...

Contenus du produit

La régression dans les vies antérieures ou dans l’entre-vies s’inscrit dans le contexte d’une démarche personnelle que vous avez déjà amorcée ou que vous vous sentez maintenant prêt à amorcer.

En d’autres mots, ce type d’hypnose s’adresse à tous. Il n’est pas nécessaire de posséder des traits de caractère particuliers pour entreprendre une telle démarche. Ceci dit, il faut tout de même démontrer une attitude compatible avec le processus :


Désir de croissance ou de développement personnel

Bien que la curiosité d’explorer sa nature spirituelle puisse être une motivation valable, le sujet doit surtout être animé d’un sincère désir de grandir et de cheminer grâce à son expérience. Autrement dit, l’hypnose spirituelle de régression est un processus qui appuie l’âme dans son évolution. Dans cette perspective, sans être fondée dans une croyance ou une religion quelconque, il s’agit tout de même d’une démarche à caractère sacré, non pas d’une expérience de tourisme spirituel.

Attitude de responsabilité de sa vie

L’expérience démontre que les clients qui se perçoivent comme étant responsables et redevables de leur vie bénéficient davantage du processus que les personnes qui ont plus tendance à blâmer le monde externe pour ce qui leur arrive.

Attitude de lâcher-prise

Bien qu’il soit normal d’avoir des attentes ou des appréhensions, une attitude de lâcher-prise et de confiance en la Vie est importante. Votre conscience supérieure et vos Guides savent ce que votre âme a besoin de vivre, ce à quoi elle doit accéder ou ce qu’il serait bon de libérer afin de progresser dans votre évolution.

Y a-t-il des contre-indications?

Pour les personnes ayant des défis au niveau de leur santé mentale ou encore des troubles de la personnalité, nous vous invitons à choisir, sur le site de l’IIHS, un praticien qui est également psychologue ou psychiatre (dans la catégorie « professions » des profils individuels). Parmi ces troubles, on retrouve les troubles de l’anxiété (troubles anxieux, obsessionnels-compulsifs), les troubles de l’humeur (dépression, dysthymie, troubles bipolaires) et les psychoses (schizophrénie, paranoïa, manies et autres troubles psychotiques). Ces praticiens sont les mieux placés pour vous aider à déterminer le bien-fondé d’une telle démarche.

Lors d’une régression dans une vie antérieure, nous demandons à votre conscience supérieure de vous donner accès à une vie qui a une influence marquée sur votre vie actuelle. Dans cette perspective, vous pouvez accéder à des vécus, des connaissances ou des émotions remarquables. En accédant à une (ou plusieurs) vie antérieure, vous pouvez :

  • comprendre certaines des influences karmiques sur votre vie (les raisons de certains événements, la place de certaines relations, les leçons que l’âme doit tirer de ces événements et relations.)
  • dépasser certaines limites ou influences au niveau énergétique qui peuvent entraver votre plein accomplissement dans votre vie présente,
  • accéder de nouveau à certains savoirs ou à de l’information d’une vie passée dans le but de vous aider à progresser en tant qu’âme.

L’entre-vies est l’univers spirituel où réside notre âme entre les incarnations. C’est, en fait, notre vraie demeure. Une exploration de l’entre-vies peut avoir plusieurs objectifs. Elle peut vous permettre de :

  • communiquer avec vos guides spirituels
  • renouer avec votre mission de vie
  • reconnecter avec votre essence spirituelle
  • connaître votre groupe d’âmes
  • recevoir des conseils en lien avec les défis de votre incarnation
  • faciliter le pardon de soi et des autres
  • comprendre la vraie nature de la mort pour ne plus la craindre
  • cheminer dans un processus de deuil en connectant avec des êtres chers décédés
  • accéder à de l’information sur certains défis de santé pour être en mesure de les transcender.

La rencontre avec votre praticienne ou praticien comprendra généralement 3 parties :

Partie 1 : Anamnèse et pretalk

Cette partie commence par un dialogue avec votre praticien. Vous discutez de vos objectifs personnels, de ce qui vous amène à vouloir entreprendre cette démarche et vivre cette expérience. Cet échange permettra au praticien de mieux cibler le travail d’exploration pendant la session. De plus, en discutant des éléments de votre pratique spirituelle actuelle (si vous en avez une), le praticien pourra adapter l’approche utilisée.

Votre praticien vous expliquera ensuite le déroulement du processus, à savoir ce qu’est l’hypnose, ce que ce n’est pas, ainsi que vos rôles respectifs pour avoir une session productive et bénéfique. N’hésitez surtout pas à poser des questions si certains aspects ne sont pas clairs.

Partie 2 : La régression

Après avoir partagé vos objectifs avec votre praticien et maintenant que le processus vous paraît clair et que vous n’avez plus de question, vous allez maintenant procéder à la régression proprement dite. La régression comporte généralement les phases suivantes :

  • Induction : Une phase de développement de l’état d’hypnose et de la réceptivité
  • L’activation des perceptions intérieures : Pour activer vos capacités de perception intérieure, le praticien vous guidera soit dans des expériences de retour dans des mémoires de votre vie présente ou dans diverses visualisations.
  • Régression dans une vie antérieure (ou dans l’entre-vies) : Après l’activation, vous serez guidé dans le but d’accéder à une vie antérieure. Si vous effectuez une régression dans l’entre-vies, vous effectuerez d’abord une courte régression dans une vie antérieure pour ensuite poursuivre dans l’entre-vies. Une intégration positive de l’expérience est effectuée à la fin en utilisant divers protocoles et techniques d’intégration et de libération, selon le cas.

Partie 3 : Débriefing

Après la régression, votre praticien prendra un moment pour discuter de votre expérience avec vous. Il pourra répondre à vos questions et vous pourrez approfondir les liens entre votre expérience et votre vie présente ainsi qu’approfondir les apprentissages effectués dans votre session.

Le domaine de l’hypnose spirituelle de régression tel qu’on le connaît aujourd’hui est le résultat d’une convergence de plusieurs courants de pensée et de plusieurs décennies de recherches portant surtout sur l’efficacité de différentes approches ou techniques. L’objectif de la démarche est de reconnecter avec des vies antérieures ainsi qu’avec la nature spirituelle de notre être en explorant l’univers où se rend l’âme entre les vies. Cette exploration peut avoir différents objectifs, selon la personne. Elle permet de comprendre certaines problématiques de notre vie actuelle pour les maîtriser, de renouer avec la raison pour laquelle nous sommes incarnés dans notre vie actuelle ou encore de comprendre certaines relations ou le rôle de certaines personnes que nous avons côtoyées.

Pour des centaines de millions de personnes dans le monde, la notion de réincarnation fait partie du quotidien. Plusieurs grandes religions (hindouisme, bouddhisme) et chefs spirituels (comme le Dalaï Lama) sont issus de traditions basées sur la réincarnation. Dans le monde occidental, cette notion est aussi présente depuis des millénaires. On peut penser à des personnages de l’Antiquité comme Socrate et Pythagore ou, plus près de nous, à des personnes comme Voltaire, Honoré de Balzac, Paul Gauguin, Henry Ford, Mark Twain ou Benjamin Franklin. Même les religions monothéistes ont compté parmi leurs rangs des penseurs convaincus de la réincarnation et de son importance dans le cheminement des individus.

De grands noms tels Freud et Jung ont été parmi les premiers chercheurs occidentaux modernes à explorer l’hypnose de régression comme outil pour comprendre la source de certaines situations chez leurs clients. Toutefois, leurs travaux à cet égard ne seront pas largement acceptés avant plusieurs décennies. Pendant ce temps, l’univers des vies antérieures demeure donc principalement le domaine des médiums, un monde dans lequel on retrouve des personnes compétentes et sincères, mais aussi un grand nombre de charlatans, ce qui a longtemps nui à l’évolution de la discipline.

Le début des années 1960 marque un point tournant alors que le couple composé du psychiatre britannique Dr Denys Kelsey et son épouse, Joan Grant, entreprennent des recherches plus formelles et publient un premier ouvrage sérieux en 1967. Plusieurs s’entendent pour dire qu’il s’agit du coup d’envoi de l’hypnose spirituelle de régression telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui.

L’engouement pour cette discipline décolle et, en 1978, quatre auteurs publient des ouvrages importants : Helen Wambach, Edith Fiore, Morris Netherton et Thorwald Dethlefsen. Dans le monde anglo-saxon, la discipline se répand rapidement et s’insère graduellement dans la pensée du public. Pendant cette période, les travaux d’Elizabeth Kubler-Ross sur la mort et les expériences de mort imminente sont également publiés et contribuent à l’évolution des travaux en matière d’hypnose spirituelle de régression. Le tout mènera, en 1980 à la création de la première association d’experts qui se consacrent à cette discipline : The Association for Past-Life Research and Therapies, basée aux États-Unis.

Depuis le milieu des années 1980, on assiste à une nouvelle vague de recherches et de publications par des auteurs dont les ouvrages seront traduits en plusieurs langues et qui sont aujourd’hui connus mondialement. Parmi cette longue liste de psychologues et de psychiatres, on compte le Dr Brian Weiss et le Dr Michael Newton, pour n’en nommer que deux. Pendant cette période on voit aussi apparaître les premiers instituts qui se consacrent à la formation de praticiens capables d’utiliser l’hypnose spirituelle de régression pour accompagner leurs clients. Fait intéressant à noter, malgré la prolifération d’ouvrages sur ce sujet en langue française depuis 30 ans, il n’existait aucun institut équivalent aux organismes anglo-saxons capable d’offrir ces services en français jusqu’à la création de l’IIHS.

Bonus

Nom du bonus #1

Description du bonus

Nom du bonus #2

Description du bonus

Nom du bonus #3

Description du bonus

Nom du bonus #4

Description du bonus

Témoignages

Dernières résistances

Adresser la(les) dernière(s) résistance(s) à l'achat...

FAQ à propos du produit

La régression dans les vies antérieures ou dans l’entre-vies s’inscrit dans le contexte d’une démarche personnelle que vous avez déjà amorcée ou que vous vous sentez maintenant prêt à amorcer.

En d’autres mots, ce type d’hypnose s’adresse à tous. Il n’est pas nécessaire de posséder des traits de caractère particuliers pour entreprendre une telle démarche. Ceci dit, il faut tout de même démontrer une attitude compatible avec le processus :


Désir de croissance ou de développement personnel

Bien que la curiosité d’explorer sa nature spirituelle puisse être une motivation valable, le sujet doit surtout être animé d’un sincère désir de grandir et de cheminer grâce à son expérience. Autrement dit, l’hypnose spirituelle de régression est un processus qui appuie l’âme dans son évolution. Dans cette perspective, sans être fondée dans une croyance ou une religion quelconque, il s’agit tout de même d’une démarche à caractère sacré, non pas d’une expérience de tourisme spirituel.

Attitude de responsabilité de sa vie

L’expérience démontre que les clients qui se perçoivent comme étant responsables et redevables de leur vie bénéficient davantage du processus que les personnes qui ont plus tendance à blâmer le monde externe pour ce qui leur arrive.

Attitude de lâcher-prise

Bien qu’il soit normal d’avoir des attentes ou des appréhensions, une attitude de lâcher-prise et de confiance en la Vie est importante. Votre conscience supérieure et vos Guides savent ce que votre âme a besoin de vivre, ce à quoi elle doit accéder ou ce qu’il serait bon de libérer afin de progresser dans votre évolution.

Y a-t-il des contre-indications?

Pour les personnes ayant des défis au niveau de leur santé mentale ou encore des troubles de la personnalité, nous vous invitons à choisir, sur le site de l’IIHS, un praticien qui est également psychologue ou psychiatre (dans la catégorie « professions » des profils individuels). Parmi ces troubles, on retrouve les troubles de l’anxiété (troubles anxieux, obsessionnels-compulsifs), les troubles de l’humeur (dépression, dysthymie, troubles bipolaires) et les psychoses (schizophrénie, paranoïa, manies et autres troubles psychotiques). Ces praticiens sont les mieux placés pour vous aider à déterminer le bien-fondé d’une telle démarche.

Lors d’une régression dans une vie antérieure, nous demandons à votre conscience supérieure de vous donner accès à une vie qui a une influence marquée sur votre vie actuelle. Dans cette perspective, vous pouvez accéder à des vécus, des connaissances ou des émotions remarquables. En accédant à une (ou plusieurs) vie antérieure, vous pouvez :

  • comprendre certaines des influences karmiques sur votre vie (les raisons de certains événements, la place de certaines relations, les leçons que l’âme doit tirer de ces événements et relations.)
  • dépasser certaines limites ou influences au niveau énergétique qui peuvent entraver votre plein accomplissement dans votre vie présente,
  • accéder de nouveau à certains savoirs ou à de l’information d’une vie passée dans le but de vous aider à progresser en tant qu’âme.

L’entre-vies est l’univers spirituel où réside notre âme entre les incarnations. C’est, en fait, notre vraie demeure. Une exploration de l’entre-vies peut avoir plusieurs objectifs. Elle peut vous permettre de :

  • communiquer avec vos guides spirituels
  • renouer avec votre mission de vie
  • reconnecter avec votre essence spirituelle
  • connaître votre groupe d’âmes
  • recevoir des conseils en lien avec les défis de votre incarnation
  • faciliter le pardon de soi et des autres
  • comprendre la vraie nature de la mort pour ne plus la craindre
  • cheminer dans un processus de deuil en connectant avec des êtres chers décédés
  • accéder à de l’information sur certains défis de santé pour être en mesure de les transcender.

La rencontre avec votre praticienne ou praticien comprendra généralement 3 parties :

Partie 1 : Anamnèse et pretalk

Cette partie commence par un dialogue avec votre praticien. Vous discutez de vos objectifs personnels, de ce qui vous amène à vouloir entreprendre cette démarche et vivre cette expérience. Cet échange permettra au praticien de mieux cibler le travail d’exploration pendant la session. De plus, en discutant des éléments de votre pratique spirituelle actuelle (si vous en avez une), le praticien pourra adapter l’approche utilisée.

Votre praticien vous expliquera ensuite le déroulement du processus, à savoir ce qu’est l’hypnose, ce que ce n’est pas, ainsi que vos rôles respectifs pour avoir une session productive et bénéfique. N’hésitez surtout pas à poser des questions si certains aspects ne sont pas clairs.

Partie 2 : La régression

Après avoir partagé vos objectifs avec votre praticien et maintenant que le processus vous paraît clair et que vous n’avez plus de question, vous allez maintenant procéder à la régression proprement dite. La régression comporte généralement les phases suivantes :

  • Induction : Une phase de développement de l’état d’hypnose et de la réceptivité
  • L’activation des perceptions intérieures : Pour activer vos capacités de perception intérieure, le praticien vous guidera soit dans des expériences de retour dans des mémoires de votre vie présente ou dans diverses visualisations.
  • Régression dans une vie antérieure (ou dans l’entre-vies) : Après l’activation, vous serez guidé dans le but d’accéder à une vie antérieure. Si vous effectuez une régression dans l’entre-vies, vous effectuerez d’abord une courte régression dans une vie antérieure pour ensuite poursuivre dans l’entre-vies. Une intégration positive de l’expérience est effectuée à la fin en utilisant divers protocoles et techniques d’intégration et de libération, selon le cas.

Partie 3 : Débriefing

Après la régression, votre praticien prendra un moment pour discuter de votre expérience avec vous. Il pourra répondre à vos questions et vous pourrez approfondir les liens entre votre expérience et votre vie présente ainsi qu’approfondir les apprentissages effectués dans votre session.

Le domaine de l’hypnose spirituelle de régression tel qu’on le connaît aujourd’hui est le résultat d’une convergence de plusieurs courants de pensée et de plusieurs décennies de recherches portant surtout sur l’efficacité de différentes approches ou techniques. L’objectif de la démarche est de reconnecter avec des vies antérieures ainsi qu’avec la nature spirituelle de notre être en explorant l’univers où se rend l’âme entre les vies. Cette exploration peut avoir différents objectifs, selon la personne. Elle permet de comprendre certaines problématiques de notre vie actuelle pour les maîtriser, de renouer avec la raison pour laquelle nous sommes incarnés dans notre vie actuelle ou encore de comprendre certaines relations ou le rôle de certaines personnes que nous avons côtoyées.

Pour des centaines de millions de personnes dans le monde, la notion de réincarnation fait partie du quotidien. Plusieurs grandes religions (hindouisme, bouddhisme) et chefs spirituels (comme le Dalaï Lama) sont issus de traditions basées sur la réincarnation. Dans le monde occidental, cette notion est aussi présente depuis des millénaires. On peut penser à des personnages de l’Antiquité comme Socrate et Pythagore ou, plus près de nous, à des personnes comme Voltaire, Honoré de Balzac, Paul Gauguin, Henry Ford, Mark Twain ou Benjamin Franklin. Même les religions monothéistes ont compté parmi leurs rangs des penseurs convaincus de la réincarnation et de son importance dans le cheminement des individus.

De grands noms tels Freud et Jung ont été parmi les premiers chercheurs occidentaux modernes à explorer l’hypnose de régression comme outil pour comprendre la source de certaines situations chez leurs clients. Toutefois, leurs travaux à cet égard ne seront pas largement acceptés avant plusieurs décennies. Pendant ce temps, l’univers des vies antérieures demeure donc principalement le domaine des médiums, un monde dans lequel on retrouve des personnes compétentes et sincères, mais aussi un grand nombre de charlatans, ce qui a longtemps nui à l’évolution de la discipline.

Le début des années 1960 marque un point tournant alors que le couple composé du psychiatre britannique Dr Denys Kelsey et son épouse, Joan Grant, entreprennent des recherches plus formelles et publient un premier ouvrage sérieux en 1967. Plusieurs s’entendent pour dire qu’il s’agit du coup d’envoi de l’hypnose spirituelle de régression telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui.

L’engouement pour cette discipline décolle et, en 1978, quatre auteurs publient des ouvrages importants : Helen Wambach, Edith Fiore, Morris Netherton et Thorwald Dethlefsen. Dans le monde anglo-saxon, la discipline se répand rapidement et s’insère graduellement dans la pensée du public. Pendant cette période, les travaux d’Elizabeth Kubler-Ross sur la mort et les expériences de mort imminente sont également publiés et contribuent à l’évolution des travaux en matière d’hypnose spirituelle de régression. Le tout mènera, en 1980 à la création de la première association d’experts qui se consacrent à cette discipline : The Association for Past-Life Research and Therapies, basée aux États-Unis.

Depuis le milieu des années 1980, on assiste à une nouvelle vague de recherches et de publications par des auteurs dont les ouvrages seront traduits en plusieurs langues et qui sont aujourd’hui connus mondialement. Parmi cette longue liste de psychologues et de psychiatres, on compte le Dr Brian Weiss et le Dr Michael Newton, pour n’en nommer que deux. Pendant cette période on voit aussi apparaître les premiers instituts qui se consacrent à la formation de praticiens capables d’utiliser l’hypnose spirituelle de régression pour accompagner leurs clients. Fait intéressant à noter, malgré la prolifération d’ouvrages sur ce sujet en langue française depuis 30 ans, il n’existait aucun institut équivalent aux organismes anglo-saxons capable d’offrir ces services en français jusqu’à la création de l’IIHS.

Options d'Achat

4 paiements

X $ ou € / mois pendant 4 mois pour un total de X $ ou €

2 paiements

X $ ou € / mois pendant 2 mois pour un total de X $ ou €

1 paiement

X $ ou €


GARANTIES (OPTIONNEL)

Description / fonctionnement de la (des) garantie(s)